Dessinatrice et sérigraphe

Processus de création

L’idée

Concernant mon processus de création on me demande parfois d’où viennent mes idées de dessins. C’est dur de répondre à cette question. Mais la plupart du temps je dirais que ça vient du quotidien, d’une expérience vécue ou d’une projection d’expérience voulue. Je ne souhaite pas faire des dessins parfait. Parce que la vie est rarement parfaite. Elle a la plupart du temps cette petite imperfection qui la rend vivante. C’est ça que je souhaite représenter. Le réel, le tout les jours. Les souvenirs heureux qui s’échappent, ceux des vacances, de la farniente et de l’enfance. Un souvenir des fois d’un rêve, d’une envie, réaliser sur le papier ce qui ne se fera pas en vrai.

Je vous laisse du coup avec cette première vidéo où on voit la naissance d’un dessin, puisque je n’avais réellement aucune idée de ce que j’allais faire quand on a commencé à filmer !

La préparation pour la sérigraphie

Comment fait-on pour préparer un dessin pour qu’il puisse être sérigraphié ? Le plus important à comprendre c’est que la sérigraphie est un pochoir. Vous avez donc une surface (le nylon du cadre) qui est poreuse. Et dont on vient boucher certains pores. C’est donc une technique binaire. Soit les trous sont bouchés soit ils sont ouverts.

Tout l’enjeu de la préparation est de séparer les couleurs sur les différents calques, pour que je puisse après imprimer mon bleu, puis imprimer mon rouge puis imprimer mon jaune (par exemple).

Ce n’est pas la partie la plus facile à expliquer et si cela vous intéresse, je vous invite à aller voir l’article spécifique pour la technique ! Sur ce voici une petite vidéo de mon processus de création des fichiers dont j’ai besoin pour sérigraphier pour vous donner une idée de comment je travaille.

La sérigraphie

Comme j’explique tout dans l’article sur la sérigraphie du process. Ici on s’est moins concentré sur la fabrication du cadre mais plus attachées à vous montrer le tirage, c’est à dire la partie impression. C’était une vrai séance de production, je n’ai pas fait semblant pour la vidéo ! Donc j’étais un peu dans le speed et concentrée.

Mine de rien c’est vraiment une technique où il faut être focus, pour en pas tâcher les tirages, bien faire les calages, et que les impressions soient propres.

Pour moi c’est une sorte de danse méditative !

Voilà ! Je me rend compte que pour des novices ces vidéos restent très obscures même si on a essayé d’être didactiques. Mais au moins vous avez un petit aperçu du process qui mène aux sérigraphies que vous pouvez m’acheter !

Merci à tous pour votre confiance quotidiennement renouvelée !

Merci à Camila Ragonese pour la vidéo et le montage : https://kmilaragonese.wixsite.com/crrrcr

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *